Coronavirus : peurs et angoisses

Accueil Coaching Consulting Publications ResSources de Femmes Citations inspirantes Agenda Qui suis-je ? Contactez-moi

 

 

 

Coronavirus : gérer ses peurs et ses angoisses (21.04.2020)

Quelques conseils pour gérer l’angoisse et la peur liées au Coronavirus : 

 

L’émotion de la peur est une réaction normale et instinctive de l’organisme contre une menace extérieure ; c’est notre instinct de survie qui se réveille. Le réflexe de tout un chacun est de se protéger et de protéger les siens et les personnes de son entourage.

 

L’angoisse est liée à la situation de confinement, à tous les enjeux émotionnels et financiers, à l’inconnu qui nous guette, sans oublier que les conditions du confinement ne sont pas les mêmes pour tout le monde. Je pense que la plupart parmi nous sommes traversés ou du moins avons expérimenté cette émotion, cet état d’inquiétude à l’égard du Covid-19. Cependant, nous n’avons pas tous réagi de la même manière à la situation, ce qui n’est pas sans rapport avec notre perception psychologique et interne de la situation. Certains paniquent un peu plus, d’autres saisissent l’occasion pour (re)créer le lien avec les voisins, les proches, les amis… D’autres ont donné libre cours à leur imagination et ont fait preuve de créativité et de solidarité… Bref, a situation est à la fois imprévue et complexe, donc ne nous pourrons pas la gérer de la même manière et avec les mêmes outils que d’habitude. « Un problème, comme disait Einstein, ne peut pas être résolu au même niveau où il a été créé » .

 

L’instinct de survie a incité nous ancêtres à faire preuve d’adaptabilité et nous devons continuer dans cette voie ; les conditions de vie sont, certes, différentes, mais le principe demeure le même.

 

« Une nouvelle façon de penser est essentielle si l’humanité veut vivre », souligne Albert Einstein.

 

Afin d’accéder à notre intelligence adaptative, nous devons éveiller ou développer les 6 facultés suivantes :

  1. La curiosité :

  1. La curiosité sensorielle : gérer un stress de lutte consiste à éveiller tous ses sens, sortir (en respectant les règles de confinement bien sûr), observer la nature, s’imprégner des parfums de celle-ci, entendre ses bruits : les froufrous des arbres, les chants des oiseaux, etc.

Bouger, faire du sport, courir (est le moyen efficace pour gérer un stress de fuite, généré par la peur.)

C’est aussi observer la partie en nous qui a peur, qui est insécurisée et tout simplement respirer profondément, sans jugement aucun, juste observer ce qui se passe à l’intérieur.

  1. La curiosité intellectuelle : tant que nous sommes en vie, l’acte d’apprentissage est permanent, ce qui implique des questionnements et des étonnements. Pour trouver les bonnes réponses, il faut savoir poser les bonnes questions. Par exemple :

« Comment est-ce que je peux trouver une solution à cette situation ? »

« Comment est-ce que je peux mettre mon savoir-faire et mes talents au service des autres ?

« Quelles leçons ai-je apprises pendant cette situation ? »

Certainement des réponses vont émerger, il faut juste savoir attende et lâcher prise.

La curiosité est une source principale de la créativité.

  1. La souplesse : c’est la capacité d’acceptation de la réalité des choses et de l’imprévu. Ce qui ne veut pas dire accepter et se résigner à la situation mais tout simplement arrêter de lutter et de mettre de l’énergie là où c’est inutile. Acceptation veut dire libération émotionnelle et énergie disponible.

  2. La nuance : c’est la capacité de voir la réalité telle quelle est : complexe et mouvante. Les choses ne sont ni tout à fait noires ou tout à fait blanches.

  3. La relativité : la capacité de s’ouvrir au point de vue de l’autre, à ce à qu’il peut apporter. Ce qui crée des synergies nécessaires pour sortir de la crise.

  4. La rationalité : la capacité de traiter le problème de manière logique, profonde et systémique et non pas plaquer des solutions toutes faites. C’est aussi le fait de faire confiance à la partie intuitive en nous et d’écouter ce qu’elle pourrait nous apporter comme réponse…

  5. L’opinion personnelle : c’est la capacité d’assumer son point de vue et ses prises de décisions. Être responsable. C’est aussi le fait de ne pas se laisser impressionner par le regard social et se laisser fragiliser par les jugements d’autrui.

Faites-vous confiance et prenez bien soin de vous et de vos proches, et pour toutes autres questions n’hésitez pas à me contacter.